mercredi 15 mai 2013

Dans la peau d'un Punter !


Cet article va vous parler de la prostitution en général, des différentes formes de rencontre tarifées, de la communauté des Punters, et du partage d’informations et d’expérience autour de leur passion. Nous essayerons d’être le plus complet possible, néanmoins à l'heure ou j’écris cet article, je suis intimement convaincu que j'oublie beaucoup de choses. N'hésitez pas à laisser des compléments en commentaires, je ferais des compléments d’enquête et vous livrerais une mise-à-jour de l'article.

Glossaire

  • Prostituée
  • Fille qui échange des prestations sexuelles contre de l’argent.
  • Punter
  • Personne ayant recours occasionnellement ou régulièrement à toute forme de prostitution. Par définition : Le client
  • EV
  • Expérience Vécue - Compte-rendu d’une rencontre
  • FK
  • French Kiss
  • GFE
  • Girl Friend Experience : Échange social avec la fille en plus de la prestation sexuel, gentillesse, attentions, sensation d’affection, se sentir comme avec sa propre copine.
  • COB
  • Cum On Body – Éjaculation sur le corps (seins généralement)
  • COF
  • Cum On face – Éjaculation Faciale
  • CIM
  • Cum in Mouth – Éjaculation Buccale
  • Fellation Nature
  • Fellation Sans Préservatif
  • Ours
  • Hommes, Client
  • Oursonnes
  • Filles, Prostituées
Bien évidement, il existe tellement d'autres abréviations et termes "techniques" que je ne pourrais pas vous en faire une liste précise, mais vous en découvrirez d'autres tout le long de cette enquête.

1 - Les marcheuses

Les marcheuses représentent la forme la plus antique et la plus répandue de la prostitution dans nos contrées. Par ce terme générique est désigné une femme de plaisir qui est au bord de nos routes, et qui attend le client.

Je ne vous apprendrais rien dans cette partie, vous en avez tous forcement déjà vu une !


Les marcheuses sont souvent regroupées par ethnie (Blacks, Pays de l’Est, Asiat’, …), et ont des « quartiers » définis pour travailler. Contrairement aux légendes urbaines des média, il est très rare, voire impossible de trouver un coin d’étudiantes super sexy se prostituant, celle-ci préférant opter pour une autre forme de prostitution, l’escorting, que nous développerons plus tard.

Généralement, les passes se déroulent soit dans la voiture du client, soit dehors, dans un endroit « dédié » et souvent assez glauque, comme un immeuble désaffecté, parc, toilettes, coin isolé …


Selon les filles/lieux/prix, il est possible de trouver 2 autres lieu de « consommation » :
  • Dans l’appartement de la demoiselle 
  • A l’hôtel 

Exemple de tarifs :

  • Blacks : 20€ la pipe / 40€ le pénétration
  • Filles de l’Est : 30 € la pipe / 50€ la pénétration 
  • Asiatique : 50 € pipe + pénétration
  • Latine (Espagne/Italie) : 50 à 80€ la total.
  • ... 

    2 - Les BMC 

         
    Premières questions : Qu’est ce qu’un BMC et qu’est ce que ça veut dire ?
    La « traduction » réelle est :

    BMC = Bordel Militaire de Campagne

    Ça ne vous parle toujours pas, et bien, pour être très claire, un BMC, c’est une petite camionnette que l’on voit partout dans nos campagnes et dans nos villes. Vous pouvez enfin mettre un nom sur ces camionnettes de l’amour !



    La tradition veut que lorsque la demoiselle est disponible, une bougie est allumée sur le tableau de bord. Si la bougie est éteinte, ou s’il n’y a personne devant, c’est qu’il y a un client en train de consommer à l’intérieur ;)

    Quelques anecdotes

    Très souvent, pour rentabiliser le temps et l’espace, il y a deux filles qui travaillent en simultanée dans une camionnette. Dès que vous montez dans le BMC, la fille à l’arrière passe à l’avant, et attire les client a son tour pendant que la première vous fait vos petites affaires.
    De cette façon pas de client perdu à la vue d’une camionnette vide. Malines les putes ;)

    Il semblerait aussi fréquent que certaines filles dorment à l’arrière des camionnettes pendant qu’une seconde racole à l’avant. En conséquence, certains punters ont pu avoir l’étrange surprise de ramoner une fille pendant qu’une autre était en train de dormir juste à coté d’eux …

    Autre exemple insolite trouvé sur le net : La mère et la fille travaillent dans la même camionnette. Le client demande à la fille à l’avant si elle pratique l’Anal, à ce moment, la mère avance la tète et dit : "Pour l’anal, c’est moi !"


    Exemple de tarifs

    • Black : 20€ La pipe / 30€ l’amour
    • Filles de l’Est : 30 € la pipe / 50€ l’amour
    • Mature :  30 € la pipe / 50€ l’amour

    Mais, où trouver ces camionnettes ?

    Dans certaines régions une cartographie très détaillée des emplacements des BMC et des prestations est tenue par la communauté des punters.

    Voici un exemple sur la région lyonnaise :


    Afficher BMC sur une carte plus grande


    3 - L'Escorting 



    L’activité d’Escort consiste à faire de la prostitution classique, sans le côté glauque des BMC ou des marcheuses.

    Ici, vous prenez rendez-vous avec une fille pour une durée prédéfinie, qui vous rejoindra chez vous, à l’endroit que vous souhaitez, ou encore chez elle. Généralement, les filles n’ont rien à voir avec les marcheuses et peuvent être de vraies canons ! 



    Revers de la médaille, les tarifs peuvent également s’envoler, mais les prestations sont vraiment différentes.

    Les tarifs peuvent aller de 100€ de l’heure pour une étudiante occasionnelle, à plus de 300€ de l’heure pour des filles vraiment très jolies et très ouvertes sexuellement !



    Dans la même catégorie, nous pouvons aussi placer les escortes girl internationales, dont la plus connue ces dernières années est sans hésitation : Zahia !  Les tarifs ne sont pas les mêmes, mais vous aurez la belle avec vous de plusieurs heures à plusieurs jours si vous en avez les moyens (où si vous êtes footballeur).



    4 - Les salons de massage

     
    Derrière un honnête salon de massage et de relaxation peut se cacher une plaque tournante de la prostitution. Bien que ce phénomène soit hyper répandu à Paris, je ne doute pas que l’on puisse trouver des salons de ce type un peu partout en France. 

    Le concept, c’est d'avoir un massage de votre choix, et de demander un supplément « finition ». 




    Finition Manuelle, Pipe, voire même partie de jambe en l’air, il semblerait que tout soit possible dans certains salons, avec une rallonge de quelques dizaines d’euros sur le prix du massage.



    La vraie question, c’est de savoir si les entreprises peuvent faire passer ce genre de prestations en note de frais ;) 


    Certains Punter addicted recensent ce genre de Salon, et mettent là aussi des cartes à disposition de la communautés pour localiser ces salons.



    Afficher salons sur une carte plus grande


    5 - Les FKK

    Definition


    FKK est l’abréviation allemande de Frei Körper Kultuur qui peut se traduire littéralement par “Culture des corps libres”. Ce terme désignait à l’origine le mouvement naturiste né en Allemagne au début des années 1900 en réaction au puritanisme du 19e siècle. Il n’avait donc aucune connotation sexuelle.
     
    Dans les années 1960, au moment où la révolution sexuelle naissante se heurtait à la pruderie ambiante, les premières revues et films pornographiques furent commercialisés sous le label FKK qui sera aussi utilisé par la suite comme camouflage pour des clubs échangistes et des bordels.

    Aujourd’hui, le terme FKK désigne souvent un club voué aux relations sexuelles tarifées (en français littéraire on dit un lupanar), qui est organisé comme un club naturiste : les filles de joie comme les clients se déshabillent avant d’entrer dans les installations. Les filles restent nues, mais les clients, probablement plus prudes se nouent une serviette autour de la taille .


    L’originalité des FKK réside dans le fait que les “filles de joie” y officient sous le statut d’indépendantes : elles acquitent un droit d’entrée comme les autres clients (mais moins élevé en général) et perçoivent l’intégralité des gains de leurs prestations. Elles ne sont donc pas employées par le club mais sont toutefois tenues d’appliquer un tarif uniforme (du moins pour les prestations “de base”) et de respecter certaines règles (par exemble l’interdiction dans certains clubs d’aborder les clients). Ce système évite aux exploitants de ces clubs d’être assimilés à des proxénètes.

    D’autres clubs camouflent leur activité sous le concept du club sauna. Mais il n’y a pas beaucoup de différences avec les vrais FKK si ce n’est que les filles n’y circulent pas nues mais en lingerie ou vêtements sexy (elles sont toutefois toujours très déshabillées) et que les clients revêtissent un peignoir au lieu d’une serviette.

    Les lieux incontournables


    Les principaux FKK se trouvent à l’étranger. En raison de la réglementation française, aucune chance de voir un établissement de la sorte se développer dans nos frontières. Voici une petite liste des principaux FKK en Europe, n’hésitez pas a aller faire un tour sur leurs sites pour votre culture !

    • Espagne
      • Felina Barcelona
    • Belgique
      • Foly’s
      • Morgane Forever
      • La porte Bleue
      • La citée des Anges
      • Le temple du charme
      • La Chatelaine

    Vous l’aurez compris, l’offre est variée et abondante... si abondante que pour s’y retrouver parmi tout ces clubs, il existe de vrai “Guide touristique” où les clients racontent leurs escapades, décrivent les filles, les tarifs, les prestations, la déco, la bouffe.... tout est passé sous l'oeil fin de la communauté secrète des Punters !



    Chacun de ces récits s’appelle une EV (pour Expérience Vecue), ce terme EV est repris plus globalement chez les Punters pour tous les différents modes de “consommation”. Attention tout de même, une EV ne porte pas seulement sur un établissement, mais bel est bien sur un établissement précis, à une date précise, pour une sortie, avec une ou plusieurs filles identifiées. Comprenez donc que pour chacune des sorties de chacun des Punters “rédacteurs” il y a une EV qui en découle, et qui donne un max de détails pour faire profiter aux autres de bons plans, ou au contraire, de repousser les mauvaises affaires (oui oui, on parle bien des filles ici...). Ci-après, quelques exemples d’EV en FKK.


    L'EV d'un Punter au Golden Time


    Parlant de LISA, une jeune allemande blonde.



    "quelle beauté, quel visage parfait, quel corps, c'est une bombe anatomique !
    c'est la plus belle fille avec qui je part en session de ma vie de punter (environ 150 dans les 6 dernières années dont prague, le world , l'oase ... etc).


    Si vous avez toujours rêvé de baiser avec Heidi Klum avec en plus des seins naturels magnifiques 90D/E, allez avec Lisa.


    on peut l'identifier à coup sur : tatouage "pénélope" sur l'avant-bras droit + tatouage qui part entre les seins et entoure le sein droit + piercing au téton gauche.
    Très froide au premier abord en salle, elle vous regarde un peu de haut : est-ce que tu me mérites, toi ? Puis elle vous assène : "OK but no pussy licking and no kiss"
    bon, d'accord , ça commence bien, bien plus d'un ours aurait déja tourné les talons et renoncé; si vous n'êtes toujours pas refroidi ou K.O. , elle va chercher la clé. Ensuite sur le chemin de la chambre, elle fait fondre la glace et vous pose des questions; une fois dans la chambre, elle commence enfin à sourire et à plaisanter, elle est super sympa en réalité

    Et là, le programme commence : car il s'agit bien d'un programme puisque j'ai eu le droit exactement à la même chose à ma première session vers 11h30 et à ma 2ème vers 19h (entre les 2, il y a du avoir au moins 15 autres ours donc moins souriante à la 2ème, mais je lui accorde les circonstances atténuantes) et quelle programme mes ayeux !! :

    les 2 premières minutes : vous êtes allongé sur le dos, elle vient vous embrasser sur le corps, puis lèche les tétons, puis bisous sur la bouche et sur le visage, et si elle sent que vous êtes vraiment propre, elle glisse sa langue dans votre oreille.
    minute 2 à minute 3 : elle vous présente ses superbes seins au dessus du visage et vous laisse une minute pour en profiter : lèchage , humage, delectage...tout ce qui vous passe par la tête.
    minute 3 à minute 4 : cravate de notaire, quelle bonheur.
    minute 4 à minute 13 : fellation sans capote 10/10 avec deep throat et lèchage de couilles : extraordinaire !!
    minute 13 à minute 17 : je voulais qu'elle monte sur moi, mais non, ça sera le missionnaire: ne discutes pas, ach so, c'est le programme qui veut ça et ça sera ça et puis c'est tout !!
    minute 17 à minute 20 : la levrette, elle se redresse pour que vous puissiez attraper ses seins.
    minute 20 à minute 24 : cow girl avec ses seins dans votre bouche ou bien son visage à 2 cm du votre. elle détourne son regard mais si vous lui demander de vous regarder droit dans les yeux, elle s'exécute et là, c'est le sentiment de bonheur intense pour le feu d'artifice.
    minute 24 à 25 : elle vous retire votre préservatif, vous essuie, et un bisou sur la joue pour terminer.
    minute 27 : on sort de la chambre
    "


    6 - Partytreffs & Pauschalclubs



    Un club PartyTreffs (PT) ou Pauschalclubs ressemble beaucoup à un FKK (localisé quasi exclusivement en Allemagne, club privé, …) sauf que le prix d’entrée n’inclue pas les mêmes prestations !

    La principale différence se trouve dans le fait que ces clubs sont le plus souvent ‘All inclusive’. Oui oui, tout inclus, boisson, bouffe, infrastructure et filles, gratuites et à volonté !

    Le buffet chinois à volonté réinventé pour la prostitution ! 


    Revers de la médaille de ces nouveau club low cost : Les filles sont souvent moins jolies, les lieux moins classes, et les nourritures plus rares. Compter entre 60 et 120€ la journée, tout inclus, contre 50€ l’entrée + 50 € par filles dans un FKK classique.


    L’expérience d’un punter au Pussy Club


     L'EV ci-dessous est un peu longue, désolé d'avance, mais elle est tellement énorme et détaillé que je ne pouvais même pas imaginer une seconde de ne pas vous la faire lire ;)

    N'ayez pas peur, on rentre tellement vite dans l'histoire que ça se lit très vite et très facilement ;)



    "Mon pentathlon de ce vendredi 24/07 !!


    Et bien voilà, chose promise, chose dûe !
    Je serai donc le premier à donner mes impressions sur le Pussy Club !

    Je vais essayer d’expliquer tout bien dans l’ordre, et de manière compréhensible.
    Ce vendredi 24 juillet, 12h, je monte dans la voiture. Les infos prises sur Mappy m’indiquent 155km et 1h45 de route. Sans de petites erreurs sur la fin, je pense que ça aurait fait plutôt 1h30 (sans rouler comme un fou).
    Ca démarre plutôt mal. En effet, arrivé aux environs de Mönchengladbach, voilà que je tombe dans un déluge incroyable (par moments à 80km/h sur l’autoroute) et ce, presque jusqu’à Wuppertal !
    Je me dis qu’il y a donc intérêt que ça en vaille la peine !
    Les infos peu précises que m’a donné Mappy me font encore perdre 10 minutes.
    J’arrive enfin devant le club. Le problème est que je ne vois pas de parking et ne sais où me garer sans risquer de me faire dépanner la voiture ou prendre une prune !
    Je trouve finalement une place à 3 minutes à pied.

    J’arrive au club. Je suis reçu par le thekefrau qui ne m’a pas l’air super sympa !
    Je lui demande si je ne risque rien où je suis garé, ce à quoi elle répond froidement " je n’en sais rien, mais nous avons un parking si vous voulez").
    Je vais rechercher ma voiture et rejoins ce fameux parking. En fait, il se situe sous l’établissement mais on peut tout au plus y mettre 6 ou 7 voitures. Je trouve une place et vais enfin pouvoir me détendre.
    Je paye donc mon entré de 100 euros. La dame me montre le vestiaire et me donne la clef d’un casier. Pour les explications sur le reste de l’établissement, je peux me brosser !

    Je me déshabille, passe à la douche et enfile le peignoir que l’on m’a fourni. En fait, ils donnent des serviettes mais fournissent un peignoir aux ours un peu plus forts, pour qui la serviette serait trop juste !

    Me voilà donc parti à la découverte du club.

    En résumé, voici le plan de l’établissement :

    -1 : vestiaire avec douches. Il y a un accès vers une salle divisée en 3 parties : à gauche des tables de massages avec massages prodigués par… un homme. Je m’abstiendrai donc. Au centre, un énorme sauna qui était hors service ce vendredi. A droite enfin, quelques fauteuils et un grand écran branché en continu sur une chaîne de sport.

    REZ : hall d’entrée de l’établissement.

    +1 : espace de rencontre. C’est ici que se trouve le bar, buffet, toilettes.
    Il y a également un accès à ce qui m’a semblé être un espace solarium (que je n’ai pas vu fonctionner) où l’on peut retrouver également des douches ; ainsi qu’un accès vers le kino. Il s’agit en fait d’un espace avec grand écran qui diffuse des films X en continu, où l’on peut trouver un grand lit (de la taille de 3 matelas de 2 places côte à côte).


    +2 : c’est sur ce niveau que se trouvent les chambres ainsi qu’un local réservé aux oursonnes. Il est à noter que les chambres n’ont pas de porte, mais juste un rideau décoratif (du genre de ceux que l’on met à sa porte de cuisine pour empêcher les mouches d’entrer). Les gens qui passent dans le couloir peuvent donc voir mais personne ne rentrera dans une chambre déjà occupée.

    +3 : on y trouve l’accès à la terrasse qui fait environ 40m² et pourvue d’une douzaine de fauteuils.
    A ce niveau, sur le chemin menant à cette terrasse, on trouve également 2 lits, à la vue de tous, pour ceux qui aiment vraiment se faire mater en pleine action. On retrouve également une douche à ce niveau.

    Voilà donc pour le tour du propriétaire. Passons maintenant aux choses sérieuses.

    Avant tout, afin de n’induire personne en erreur, mes critères d’évaluations et mes jugements sont fait sur base de ce que je connais, c'est-à-dire le Yin Yang au niveau FKK et le Zur Linde au niveau Partytreff.

    Etant quelqu’un de plutôt réservé et timide, et ne sachant pas à quoi m’attendre, je fus plutôt surpris lors de mon arrivée dans l’espace d’accueil. Il n’y avait rien moins qu’une trentaine d’ours et 20 oursonnes (j’ai compté lors du show de 15h) !!
    Alors là, tout de suite, je me suis senti plutôt mal à l’aise.
    Rapide coup d’œil dans l’assemblée et ce qui tape à l’œil direct, ce sont les 4 ou 5 oursonnes XXL.
    A peine là de 3 minutes que justement une de ces oursonne XXL me fait signe de la main. Je fais semblant de rien et continue mon petit tour d’horizon de cet espace de rencontre.
    Je m’aperçois alors qu’il n’y a personne à côté de moi et que c’est bien à moi qu’elle fait à nouveau signe.
    L’oursonne à côté d’elle, qui me parait plutôt pas mal vue de loin et dans la pénombre, me fait signe à son tour et m’invite à les rejoindre.
    Etant donne que j’ignore comment va se dérouler la journée, vu le nombre plus élevé d’ours que d’oursonnes, je ne refuse pas l’invitation et me retrouve entre elles 2. C’est là, de tout près que je me rends compte que bien qu’ayant un beau corps, celle que je trouvais pas mal n’est pas vraiment jolie. Je discute quelques instant et la mince me propose de monter s’amuser.
    J’accepte et la suis.
    J'apprendrai qu'elle s'appelle Floriana

    Session plutôt courte vu mon niveau d’excitation. Fellation nature et ensuite petite levrette.
    Je ne m’attarderai pas sur le déroulement des sessions. J’expliquerai plus loin ce qu’il en est exactement.



    Je passe à nouveau à la douche et remonte au bar.
    Là depuis 5 minutes, une des oursonnes passe derrière le bar et prend le contrôle de la sono.
    Elle monte le son et nous avons droit à un truc genre Dance allemande.
    D’un coup, toutes les oursonnes se lèvent et se mettent à danser. Il est 14h45 et cela durera jusque 15h. En fait, j’ai compris plus tard que c’est le signal que les shows vont commencer et ce ¼ d’heure permet aux filles en chambre de terminer et rejoindre les autres au bar.
    Les shows sont programmés toutes les 2h, à chaque heure impaire. Et à chaque coup, on a droit à ce petit rituel de la danse pendant le ¼ d’heure précédent les shows (3 shows de 5 minutes chacun).
    Cette demi-heure m’a permis de bien observer les filles et de voir qu’il y en a quelques-unes vachement bien foutues. J’espère à ce moment là de pouvoir en goûter au moins une fois.
    Pendant cette demi-heure, aucune session n’a lieu et tout le monde reste au bar. Vu la cadence à laquelle les oursonnes enchaine les sessions, cette demi heure doit probablement être du bonheur pour elles !

    15h sonne. La musique change et 2 oursonnes montent sur le petit podium. Elles commencent à se frotter, se caresser et se déshabiller mutuellement. Elles se font quelques lèche clito et en termine.

    La musique change à nouveau et là on a droit à un numéro de danse avec la barre. Les filles qui s’y colleront pendant l’après midi sont expertes en la matière. Petit numéro également agréable.

    Pour terminer, le 3ème show est l’œuvre de 2 autres demoiselles. Elles choisissent un ours dans la salle et le font monter sur le podium. Elles lui retirent son essuie de bain et lui pratique une belle fellation à 2 langues. Pour les 30 dernières secondes, elles couchent l’ours au sol, lui enfile une capote et l’une d’elle s’empale sur l’ours. Show terminé, l’ours terminera la session en chambre.

    Et là, je reste encore une fois sur le cul. Dès la fin du 3ème show, et en moins d’une minutes, les ours embarquent les oursonnes et les emmènent en chambre. Je suis un peu dépassé par les événements et me retrouve au bar avec une dizaine d’ours qui n’ont pas été assez rapide eux non plus et 4 oursonnes XXL dont personne ne veut vraiment.

    C’est à ce moment que je pense sérieusement à mettre les voiles. Je me dit que si c’est pour me retrouver à chaque coup avec les boudins, ça vaut pas la peine de rester.
    15h30 : je me dis que si rien ne change, à 16h je me tire.

    C’est là que je vois redescendre les oursonnes les unes après les autres. L’une d’elle, plutôt bien foutue, vient s’asseoir à côté d’une des oursonne XXL et discute avec elle. Elle se retourne ensuite en me fait signe de venir m’asseoir à côté d’elles.
    Et moi, comme un gros con, ne sachant jamais dire non, j’y vais !
    J’échange quelques mots avec la jolie. Elle passe sa main dans mon dos et je lui caresse la cuisse. Sans perdre de temps, l’oursonne XXL glisse sa main sous mon peignoir et va titiller popol.
    Là je me dit que si je trouve pas vite un truc, je vais me faire avoir et encore tirer un boudin. Merde, après tout, je suis pas là pour ça, non di dju !

    Et c’est là que me vient une idée, en repensant à l’affiche du club sur le site. Je demande alors à la jolie si c’est pas possible de s’amuser tous les 3.
    Elle me réponds alors ; « oui, pourquoi pas ». Alors adjugé. Direction le kino, qui est le lieu où se déroulent les actions à 3, vu la taille du lit.
    J’ai droit à une très bonne fellation nature de la part de l’oursonne XXL (qui le joue à gorge profonde !) et je chevaucherai ensuite la jolie Roxana.
    Quel pied !
    Je n'ai malheureusement pas retenu le nom de l'autre fille , qui n'est de toute façon pas sur le site.

    Je redescend prendre une douche et me dit que c’est terminé, quitte à vexer, je m’en fous, mais je ne me tape plus de boudin aujourd’hui. Et j’ai tenu parole !!

    Je remonte au bar, bois une nouvelle eau pétillante. Une vingtaine de minutes passent et beaucoup d’oursonnes sont présentes. Une d’entre elles, Christina
    , que je trouve plutôt jolie et assise seule dans un canapé, me fait signe de la rejoindre. C’est donc avec plaisir que je m’exécute.
    A nouveau échange de quelques mots (mon allemand est très « de base » et je parle principalement anglais donc ça raccourci vachement les temps de parole, ce qui ne me déplait pas, n’étant pas là pour papoter ).
    Et là, la voilà pas qu’elle me demande si ça me dérangerait de s’amuser à 3 !!! Je lui demande avec qui et elle me montre sa copine Nicoletta dans le canapé d’à côté (qui est encore mieux en vrai qu'en photo, comme pas mal d'autres d'ailleurs).
    Et comment donc que ça va pas me déranger !
    Et hop, direction le kino. Nouvelle fellation nature de bonne facture, suivie de la grande chevauchée !
    Vu le physique des 2 demoiselles, je peux dire que là j’ai été gâté !!

    Ensuite, nouvelle douche puis retour au bar.
    Les shows de 17h se passent et à mon grand étonnement, je ne revis pas la grande ruée sur les oursonnes.
    Etant donné que je me retrouve avec une jolie petite oursonne libre (dont j'ai oublié le prénom et que je ne parviens pas à trouver sur le site) à côté de moi, j’en profite et l’emmène vers l’étage. Toutes les chambres sont prises et je me retrouve sur un des lits au dernier étage, à côté de la terrasse.
    Session identique aux précédentes, avec fellation nature puis cavalcade.

    Bon, là il est environ 17h40 et popol me fait sentir que 4 sessions en 3h30, c’est déjà pas mal et que je ferais bien de me calmer un peu si je veux tenir jusque 20h30.
    Je commence justement à avoir une tête comme un seau avec la musique forte et les odeurs de cigarette. Je me rend donc sur la terrasse, profite d’un rayon de soleil et y reste jusque 18h30.
    Je mange ensuite un bout et voilà les shows de 19 qui arrivent.
    Il est alors 19h20 et il me reste une heure. Il serait temps de penser à négocier une 5è et dernière session.


    J’avais repéré dès mon arrivée, 2 oursonnes que je trouvais vraiment superbes mais tellement occupées que je n’avais pas eu l’occasion d’y goûter.
    Je vois alors l’une des 2, vraiment ma préférée du club, qui revient de session et passe devant moi.
    Je lui caresse doucement le bras et elle s’arrête. Elle ne parle pas anglais et je dois donc me débrouiller en allemand.
    Elle accepte de monter avec moi. On doit attendre pour une chambre et j’ai l’occasion d’apprendre qu’elle est d’origine turc. Elle doit avoir à peine 20 ans et me fait craquer comme c’est pas permis !
    Une chambre se libère, les choses sérieuses vont pouvoir commencer.
    Et là, LA grosse déception !
    Elle commence par me masturber. Je me dis que c’est histoire de remettre un peu popol en forme pour la fellation. Que nenni ! Qu’elle ne fût pas ma surprise quand elle enfila le préservatif et m’invita à la prendre en missionnaire !! Bon, vu le niveau de mon allemand, je laisse tomber les réclamations.
    Je la chevauche et au bout d’un moment, je sens des crampes qui arrivent dans mes cuisses. Je m’arrête et lui demande de passer en levrette. Elle me répond que pas possible pour cause de mal de dos !! Haaaa la salope ! Je me remet à l’ouvrage mais m’arrête quelques seconde plus tard. Je lui prétexte que je suis un peu fatigué et que ça n’ira pas.
    En attendant, j’ai perdu mes dernières forces pour cette 5è session qui ne fût qu’un pétard mouillé ! Moi qui me réjouissais tant, vu le succès de cette fille !
    Maintenant je me dis qu’elle en avait peut-être marre. Sans exagérer, depuis mon arrivée, elle avait dû faire facilement 15 sessions et il lui restait encore 2h de travail !

    Voilà, il est 20h15 et temps de repartir. Je reprend une dernière douche et me rhabille. Je franchi la porte de sortie en me disant qu’ils ne tarderaient pas à me revoir.

    Les + :


    - Le club se situe à 150km de Liège.

    - Vu le grand nombre d’ours présents, on aurait pu croire à un embouteillage mais la vitesse qu’on les filles à enchaîner les sessions évite tout problèmes. Celles qui ont le plus de succès prennent à peine le temps de boire un coup ou fumer une cigarette entre 2 sessions (sans oublier le passage par leur salle de bain qui se fait automatiquement entre chaque session).

    - J’ai pu compter 20 oursonnes présentes. Je dirais qu’il y en a la moitié qui aurait largement eu sa place au Yin Yang lorsque j’ai découvert ce club il y a peu. J’ai vraiment été étonné de voir tant de jolie filles dans un partytreff. Vraiment rien à voir avec ce que j’avais découvert au Zur Linde. Sur les 10 restantes, il y en avait une moitié avec un beau corps mais un visage plutôt moyen ou alors pas joli, et l’autre moitié étaient des oursonnes XXL.

    - En prenant le temps, on à l’occasion de ne choisir que les oursonnes qui nous plaisent. Je sais que quand j’y retournerai, je ne me ferai plus avoir par les moins jolies.

    - La possibilité de faire des sessions avec 2 filles rien que pour soi ! Et quel que soit le nombre d'ours qui attendent derrière vous ! (heu... façon de parler hein !)

    - Les shows bien sympathiques.

    Les - :

    - On ne peut fumer (je suis non fumeur) que dans l’espace d’accueil. Le problème est que c’est là que l’on passe le + de temps.

    - La musique qui gueule lors des shows et le 1/4 h les précédent et qui est toujours la même.

    - Le buffet qui pour moi vaut un gros zéro ! Quand je suis arrivé à 14h, il n’y avait plus rien. Le soir ils ont servi du bœuf aux petits légumes (plat chinois) accompagné de riz blanc. Celui qui n’était pas là au moment où le plat est arrivé n’a pas eu grand chose à se mettre sous la dent !
    Mois qui comptais bien remplir mon estomac avant de repartir, j’ai été bien déçu ! La prochaine fois je prévoirai probablement un petit truc à grignoter dans mon casier.

    - Le parking : franchement, le parking est tout petit et si j’avais pas pu y mettre ma voiture, j’aurais pas eu très bon car j’ignore tout des règles de stationnement là-bas.

    Quelques petites infos pour la route :

    J’ignore si c’est ainsi tous les jours ou parce que c’était vendredi, mais j’ai remarqué qu’il y a eu un roulement d’ours présents entre 18 et 19h. Après 19h, nous devions être à peine 6 ou 7 présents sur les 30 de l’après-midi. Ceux-ci ont bien entendu été vite remplacés.
    Le problème est alors que l’on tombe avec des ours frais, prêt à consommer (surtout qu’ils n’ont que jusqu’à 22h). Vu le peu de temps, ils m’ont semblé plus « agressifs » avec les oursonnes.
    Un bon conseil que je peux vous donner serait de ne pas garder pour la fin une oursonne qui vous plait énormément. N’hésitez pas dès que vous en avez la possibilité.
    Mon horaire sur place a donc été 14h15 – 20h15.
    A refaire, j’irais pour 13h et repartir à 19h, afin d’éviter l’enthousiasme des derniers ours arrivés.

    Au niveau des sessions, il ne faut pas s’attendre à du FKK. Ici, les sessions sont courtes (mais tout de même selon votre forme).
    C’est en général une fellation nature suivie d’un rapport avec en général le missionnaire et la levrette.
    Les filles ne sont pas GFE et le social time est très peu présent, sauf dans les canapés de l’espace de rencontre, si vous parlez allemand bien sûr.

    Si vous avez l’occasion d’y aller à plusieurs, n’hésitez pas. J’étais tout seul et je pense bien le seul non germano dans la place ! Alors passer 6h sans pouvoir discuter vraiment, c’est long et on s’ennuie.
    Ici, contrairement aux Partytreff plus petits, il n’y a pas de risque de s’y rendre à 3 ou 4 et de rendre le rapport ours/oursonne défavorable.

    Je terminerai en disant que pour ceux qui sont adeptes des Partytreff, il faut vraiment passer par ici.
    Il y en a pour tous les goûts. Pour celui qui le veut, il peut ne jamais y avoir de temps mort.

    Une chose est sûre, j’y reviendrai bientôt.
    "

    C'est bon, je n'ai perdu personne ? Géniale cette sortie, non ? :)
    C'est déjà la fin de cette enquête, j’espère que vous aurez appris des choses et que vous pourrez désormais briller en société en étalant votre savoir sur la prostitution de nos jours.
    Merci à www.youppie.net pour les informations, les EV citées et certaines photographies, merci également à Bernard de la Villardiere pour avoir testé l'intégralité des méthodes, clubs, et filles citées dans ce reportage.

    4 commentaires:

    1. Dire que j'ai du tout tester pour ecrire ça ...

      RépondreSupprimer
    2. Tu es vraiment un grand malade !!!

      RépondreSupprimer
    3. Excellent article cela étant dit ;)

      RépondreSupprimer
    4. Question débile. Y a une carte faite par des punters pour les salons de massage "avec finition" sur Paris? :O

      RépondreSupprimer