mardi 14 août 2012

Le retour de la toison

La plage vous appelle, peut-être y passez-vous déjà de bons moments et comme chaque année vous avez sorti la tondeuse ou la cire pour élaguer la forêt vierge qui vous tenait chaud cet hiver.
Terrrrrrible erreur ! 
Un peu comme dans les pornos à Papa, le poil est de retour ; alors adieu tickets de métro, vive le billet SNCF !

Une foufoune poilue peut être très mignonne non ?
Au delà du côté rassurant et réchauffant d'une toison bien fournie, il semblerait que pour des raisons de santé il faille préférer garder sa fourrure. En effet, selon une médecin américaine en charge des services de santé de la Western University de l'État de Washington, la pratique de l'épilation pubienne favoriserait la transmission de maladies génitales.
Le rasage, la dépilation ou l'épilation favoriseraient la transmission de l'herpès ; les poils protègent d'une abrasion trop forte lors des rapports sexuels mais aussi des bactéries...
Ah ça fait réfléchir un peu non ?

Conclusion de tout ça, cet été sur la plage je ne veux plus jamais voir ça :


Mais désormais on ne devra trouver plus que ça :
 


Oh oui moi aussi j'ai été un grand défenseur de la foufoune façon fillette mais j'ai appris à voir autrement et franchement un peu de poil c'est sympa aussi, reconnaissez-le ! Enfin j'espère avoir réussi à vous convaincre de prendre soin de votre santé.

Source come4news

mercredi 1 août 2012

Le donkey punch

Vous n'êtes sans doute pas encore initiés au Donkey Punch et vous rêvez déjà de m'entendre vous conter les secrets de cette pratique ; je ne vous ferai pas l'audace du suspense inutile, découvrez ce qui se cache derrière ce nom poétique.

Donkey Punch for dummies

Le Donkey Punch est une pratique sexuelle, jusqu'ici rien d'étonnant sur ce blog, qui consiste à prendre sa partenaire par le cul en levrette (déjà une belle performance à négocier) et au moment où on sent que l'éjaculation va arriver à lui asséner un grand coup derrière la tête. Quel intérêt me demanderez-vous ? Et bien il se trouve que ce coup entraînerait une contraction de l'anus très agréable pour celui qui est du bon côté de la bite.

Donkey Punch, le film (même pas porno) de 2008

Cette pratique serait une légende urbaine dont l'efficacité n'est pas prouvée médicalement et qui de plus est très dangereuse, comme en témoigne le film éponyme sorti en 2008 dont l'extrait suivant devrait vous ravir :


J'espère vous avoir donné envie de faire une soirée romantique avec votre dulcinée, au programme une petite biffle pour l'apéritif, suivie d'un donkey punch pour plat et enfin un dirty sanchez comme dessert... si avec ça vous ne passez pas une soirée magique je ne sais plus quoi vous conseiller.

Merci à Major Steelbone d'avoir rempli un grand vide dans ma culture personnelle et ainsi, dans la vôtre.