lundi 23 juillet 2012

Les sexolympiques de Londres 2012

Les jeux olympiques ne sont pas qu'un événement sportif mais sont aussi le plus grand sexodrôme international. Apparemment les performances en sport en chambre éclipsent rapidement celles sur le terrain. En effet c'est l'occasion pour tout les athlètes de goûter aux plaisirs étrangers, en tout cas c'est ce qu'il en ressort de la bouche de plusieurs sportifs dans un article du magazine américain ESPN

Ca commence avec l'interview d'un certain Josh Lakatos, tireur de l'équipe américaine (fin tireur je dirais même), qui a refusé de rentrer au Pays à squatter un immeuble avec certains de ses amis. Le lendemain même il prétend avoir vu une équipe complète de sprinteuses scandinaves du 4x100m sortir du bâtiment suivies de plusieurs de ses compatriotes américains et pendant les 8 jours suivants ça n'a pas arrêté de défiler. C'était l’orgie totale. ce bâtiment était même appelé par les autres athlètes la maison du tireur. En tout cas Josh dit que le village olympique est le pire lieu de débauche qu'il n'ait jamais vu de toute sa vie.


Tony Azevedo : "C'est comme le premier jour du lycée, tu es nerveux, super excité. Tout le monde rencontrent d'autre personne et essaye d'accrocher avec quelqu'un". Voilà vérifiez bien dans votre milieu et notamment sur votre lieu de travail et vous verrez qu'au final c'est exactement la répétition de ce que vous avez vécu au lycée. Il y a les mecs cools qui ont l'impression d'être chez eux et que l'établissement leur appartient. Il y a les pétasses cool de la compta ou des RH qui leur courent après. Il y a les coincés du service informatique. Il y a quelque autres personnes qui veulent intégrer le groupes des mecs supers cool mais qui est trop bidon pour y parvenir. Et plein d'autres groupes avec qui vous pouvez facilement faire le lien avec vos années collèges. Le sexes est toujours présent sauf qu'à l'époque un bisou nous suffisait largement.

Eric Shanteau
Les athlètes sont généralement jeunes, beaux et plutôt bien foutus sauf les lanceuses de disque ^^. En plus ils font des sacrifices toutes l'année. Le coach n'est pas là à me souler les parents à faire leur sermons Youhou c'est la fête, tout le monde à poil. Eric Shanteau dit que le village arrive comme une libération "C'est un endroit sauvage, le plus grand melting pot où vous n'avez jamais été".

Quelle belle poutre !
Brandi Chastain, joueuse de foot américaine, raconte qu'au jeu de 96 quand elle est rentré pour la première fois dans la cantine du village, elles ont entendu "des acclamations se sont retourné et ont vu 2 handballeurs français vétu uniquement de chaussettes, d'une coquille de protection, d'une cravate et d'un chapeau se donnant à manger l'un et l'autre debout sur la table". A la belle époque des barjots, ils ont dû en éclater de la moule ceux-là. Julie Foudy renchéri : "Sauf que tout le monde est beau. On profite tous de ces merveilles pour les yeux. Je me demandais pourquoi j'étais mariée". C'est son mari qui doit être content, salooooope ;)

Hope Solo (Espoir solitaire en franco-anglais. C'est mignon non ?) dit que les conversation sont beaucoup plus simple que dans un bar car vous avez quelque chose en commun, toute les conversations commence par "quel sport tu pratiques ?"

Hope Solo - J'ai toujours pensé qu'elle avait une attitude de cochonne
Jill Kintner vainqueur du bronze en BMX à Pékin explique que les italiens sont les plus "accueillants ... Ils laissent leurs portes ouvertes, tu regardes à l'intérieur et tu vois des mecs en string qui courent en cercle les uns après les autres."

"les filles sont en petite culotte et soutien-gorge étriqués, les mecs en sous-vêtements, vous voyez ce que tout le monde veux voir de haut en bas." dit Breaux Greer un lanceur de javelot. il ajoute : "même si tu leur donne un 7/20 pour la tête leur corps et un 20/20".

C'est fou ce qu'on peut faire avec une gymnaste
A Pékin, même les gymnastes féminines se sont amusées avec les joueurs de water-polo et les garçons du judo qui partageaient leur salle d'entrainement. "C'est là où la plupart de mes rencontres sociales ont eu lieu, dans une baignoire avec de l'eau glacée jusqu'à hauteur de mes seins" raconte la médaillée d'argent Alicia Sacramone âgée de 20 ans qui servait de mère à ses coéquipières. Ouhouh petite cochonne, ça t'as plus hein !? Les jeunes filles sortaient des trucs comme "Regardez moi cette paire de fesses qu'il a!" Puis genre "Euh excusez-moi est-ce que cette phrase viens de sortir de ma bouche ? Ne faites pas attention à ses fesses". Oh comme c'est mignon et touchant les petites filles de 16 ans.

"C'est un peu comme un lieu magique, un comte de fée ou tout est possible comme dans Alice au pays des merveilles, vous pouvez gagner une médaille et le soir même passer la nuit avec un homme torride au lit." explique Carrie Sheinberg.

Et peu importe vos goût, le village a ce qu'il vous faut. Des joueuses de foot ? "Toutes chaudes et habillées comme des rock stars". Les gymnaste homme "Ils sont comme des mignons petits Ewoks".
Solo admet que si on a pas de discipline le village peut être un énorme lieu de distraction.

Tom Daley
John Godina pensait avoir tout vu à Atlanta avec des coéquipiers qui disparaissent à toutes heures de la journée sauf qu'il a vu pire à Sydney où il partageait sa chambre avec un lanceur de javelot qui était devenu une chambre où tournaient les filles inlassablement. C'est comme à Las Vegas dit-il, vous apprenez à ne pas poser de question. Son colloc' recevait 3 filles chaque jours; parfois à quelques heures d'intervalle, tantôt une perchiste , tantôt une sauteuse de haie qui lui disait "essaye de me dominer", tantôt une "très talentueuse" vacancière scandinave.

"Les gens sont prêts à faire des kilomètres pour aller accomplir ce qu'ils souhaitent" dit Amanda Beard qui elle était en couple pour les jeux de Sydney. Les couvres-feu et l'interdiction d'alcool par les coachs ne servent donc pas toujours à grand chose.

Les nageurs sont très chauds aussi, l'un d'eux avait apparemment décidé de faire l'amour sur le balcon. Après que l'équipe de natation eu finit ses épreuves leur coach les a fait assoir pour avoir une petite conversation avec eux au sujet de "quand papa rentre dans maman". Tous ce sont dit "Ok, c'était peu être un peu maladroit".

Les collocations échangées (les gens qui se déplacent selon l'humeur) sont devenues monnaie courante avec le truc de la chaussette sur la poignée qui signifié "Allez donc voir plus loin nous sommes occupés" . Rapidement, d'après Foudy, "c'est devenu une fête de confrérie avec un très bel échantillonnage génétique "

Stephanie Rice
"Vous pouvez obtenir à peu près tout ce que vous voulez si vous jouer de votre médaille", "ça fait généralement la personne". Enfin "pas tout à fait". Aux Jeux de Lillehammer en 1994, 2 bobsleighers allemands ont essayé d'utiliser leurs médailles en tant que monnaie d'échange pour des faveurs un plutot coquines avec Carrie Sheinberg. Elle leur a répondu sur le ton de la plaisanterie "merci mais Tommy Moe a eu une médaille, je vais aller jouer avec lui". Ils espéraient alors un moment de sexe en groupe.

Un skieur raconte une histoire pendant les Jeux de Vancouver en 2010, lorsque six athlètes allemands, canadiens et autrichiens s'étaient réunis pour faire un petit bain de minuit dans un jacuzzi qui s'est terminé en véritable orgie.

Le fait d'être étrangers y joue aussi fortement c'est comme quand vous partez à l'étranger vous êtes toujours plus séduisant et réciproquement vous savez que vous ne reverrez jamais les gens que vous rencontrerez.

Greg Louganis avait été impressionné de voir en 1976 a quel point les russes étaient ouverts sexuellement. "Culturellement ils sont beaucoup plus ouverts sur le sexe..."

Et puis il y a la seule fête qui ne peut être manquée, la cérémonie de clôture des JO.

Voici ce que vous ne voyez pas à la télé: tous les athlètes arrivent en état d'ébriété et, tout au long de la cérémonie passent entre l'arrière et l'avant du stade avec de l'alcool à la main. Et encore plus pour les footballeur car leur compétition dure toute la durée des jeux. Chastain dit "C'est notre seule chance de nous défouler, nous partons le lendemain matin et nous comptons bien profiter de nos 24 dernières heures."


Hope Solo (toujours la même) explique qu'après les jeux de Pékin les femmes se sont rendues à l’extérieur du village : " Je ne devrais probablement pas vous dire cela, mais nous avons rencontré un tas de célébrités. Vince Vaughn a fait la fête avec nous ainsi que Steve Byrne le comédien... A ce moment la, nous avons décidé de retourner faire la fête au village avec eux. Nous avons commencé à parler aux gardiens, leur avons montré nos médailles, occupé leurs attentions pendant que les autres se faufilaient à travers notre groupe". et elle ajoute : "J'ai peut-être glissé une célébrité dans ma chambre sans que personne ne le sache... Mais ça c'est mon secret olympique." La meilleur partie selon elle.

La fêtes continuaient aussi dans les avions d'après Lakatos et surtout Greer qui s'est tapé une de ses compatriotes sur le chemin du retour.

Michelle Jenneke
"Pour mes derniers jeux, j'avais une petite amie, c'était une grosse erreur" dit Lochte "Maintenant, je suis célibataire, alors les jeux de Londres devrait être vraiment bons. Je suis très heureux." Tu m'étonnes salopard. Il en va de même pour le coureur LaShawn Merritt médaillé d'or aux derniers jeux sur le 400m. "J'étais trop renfermé à Pékin. Cette fois, quand j'aurai fini de laisser ma trace sur la piste, je veux être sûr que Londres se souvienne de moi"

Le cycliste Taylor Phinney âgé de 18 ans à Pekin, alors grand espoir américain, raconte qu'il était tombé sous le charme de sa voisine du dessous qui n'était autre que la gymnaste Shawn Johnson 16 ans, il raconte qu'un soir après la médaille d'or de Shawn et après l'avoir courtisé ils avaient échangé des baisers. Le lendemain il était complétement ailleurs et avaient limite oublié qu'il avait une course, plus rien ne comptait pour lui. Il en loupa ses jeux.

Shawn Johnson
Leur carrière les à un peu séparé mais pour les jeux de Londres il commence par dire "Je vais essayer de sortir avec elle autant que je peux" avant de se reprendre et dire "Euh ! ... je vais essayer de rester loin de femmes". C'est t'y pas mignon.

Un gagnant de plusieurs médailles au jeux de 92 à Barcelone disait "What happens in the village stays in the village." pour parodier la fameuse phrase "What happens in Las Vegas stays in Las Vegas." Et d'après Ryan Lochte "70 à 75% des olympiens aurait des relations sexuelles durant cette période." Et comme il le dit "Hey, parfois tu dois faire ce que tu dois faire."


Sachez qu'en 2000 pour les jeux de Sydney, 70 000 préservatifs avaient été prévus sauf que tous ont été épuisés avant la fin de la compétition. 20 000 capotes supplémentaires ont donc été commandées. Depuis cette date, les commandes sont passées à près de 100 000 condoms pour cet évènement.

Quand on connait le nombre de d'athlètes dans un village olympique (environ 10 000 en été contre 2700 en hivers) et sachant qu'il y a des bars et des discothèques, on s'étonne un peu moins de telles déclarations.

Victoria Pendleton
En revanche si je fais un calcul vite fait par rapport au nombre de capote, ca me parait juste énorme le nombre de rapports sexuels par athlète. Rapidement, si j’enlève environ 10 000 capotes sur les 100 000 qui partirons en bombe à eau + 10 000 ramener au pays + 20 000 qui ne seront jamais utilisées et qui resterons dans les valises des athlètes, partons sur un base de 60 000 capotes sachant qu'il y a 10 000 athlètes. Disons qu'il y a 50% de femmes et d'hommes (les homosexuels seront compensés avec le rapport hommes/femmes je pense). Ca veux dire qui faut diviser au moins par 2 le nombre de personnes vues qu'on ne peut pas faire l'amour à 1 ;) . ca fait donc 5000. Si je divise 60 000 par 5000 ca fait minimum 12 relations par personnes en moins de 2 semaines en prenant des chiffres très larges car on pourrait supprimer les 25% de personnes qui soi disant n'auraient pas de relations pendant cette période. Wow ! Ca c'est du clapier ! Quel baisodrome !

Je pense que c'est donc pour cette raison qu'on s'invente des petits Olympics Games entre amis, voir notre article : "Nouvelle discipline olympique pour 2012" ;)

Bon allé ne leur en voulons pas trop, c'est certainement une tradition ancestrale remontant à l'époque gallo-romaine où tout le monde se trimballait en toge à moitié à poil et ne perdait pas la moindre occasion de se faire une petit orgie.

Une question me viens quand même à l'esprit, a-t-on plus de chances de tirer son coup quand on est football que lanceur de poids ? A voir leur tronche il y a bien des chances.

Tonia Couch en couple avec Tom Daley

Ah ! quand même, tous ses athlètes sans repères à donner leur vie entière pour leur sport ont apparemment oublié ce qui se faisait ou ne se faisait pas en public. C'est triste ou alors c'est eux qui sont les plus malins et ont bien compris que de telles occasions ne se représenteraient jamais dans leurs vies futures. A vous de choisir.

Maintenant tous les fantasmes sont permis : Laura Flessel prend la fessée par Alain Bernard, Christophe Lemaitre couche avec Louisa Nécib, Magalie Pottier gode l'intégralité de l'équipe de handball féminine, Laure Manaudou suce Lucas Marin (Argh ca c'est déjà fait :/) Jannie Longo bukkakée par la team haltérophilie, Nelson Monfort taille une pipe a Teddy Riner ... Christine Aron prise en sandwich par David Douillet et Stéphane Diagana dans un SPA (merde ils sont plus là ceux là et c'est peut être déjà fait), Lucie Décosse sodomisée par Amaury Leveaux, Tony Estanguet creampie Pauline Ferrand-Prevot. Mais tous ceci n'est que pure fiction bien sûr ;).

Update : L'info viens de tomber nous sommes passé à 150 000 préservatifs commandés pour les JO de Londres. Soit 15 par athlète, nouveau record :D

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire