mardi 27 mars 2012

La vintage porn est ma madeleine de Proust

Comme moi vous avez forcément dû vous retrouver dans la catégorie "vintage" de pornhub ou d'un autre site de porn streaming, le poireau à la main devant un moustachu au torse soyeux labourant une blonde permanentée dotée d'une poitrine naturelle et généreuse et d'une toison fournie ; le tout sur une musique d'ascenseur avec un éclairage hésitant.

Ne me mentez pas !

La moustache, l'attirail nécessaire pour tout acteur porno des 70s qui se respecte
Enfin ces images ont beau dater d'une époque antérieure à ma naissance et mettre en scène des gens aujourd'hui plus vieux que mes parents et bien, va savoir pourquoi, ça me fait plus d'effet qu'un porno d'aujourd'hui avec des pétasses siliconnées qui se font enculer sous des projecteurs par des bodybuildés imberbes.
Un ami m'a dit un jour très justement "Dans les pornos des années 70 on faisait vraiment l'amour maintenant on y fait baiser des bêtes à concours sans âmes !".

Une actrice porno des années 70 avec  le combo "hairy cunt big natural boobs"

Quand je me replonge dans cette imagerie ça me rappelle mes premiers émois pornos, les revues Rodox que mon père avait conservées de son célibat des années 70... Ces trésors m'ont ravi des années et sont de réelles madeleines de Proust, l'odeur du papier glacé bien épais et brillant, ces femmes naturelles et belles, si peu farouches... J'en pleurerais presque.



Oh mon hymne nostalgique au porno des années post-hippies est sans doute pathétique pour vous-autres adeptes du ticket de métro en tube mais je ne suis pas seul !

Le blog Venus Observation propose des publications régulières de photos softs de beautés des 70 ; bien que sage ce site présente des images magnifiques, un voyage dans le passé émouvant et éprouvant.

Le blog Venus Observation qui sublime les beautés d'antan

Dans un autre style les oeuvres de Russ Meyer sont une belle illustration, un peu à part, d'une certaine folie des années 70... On ne peut pas parler à proprement parler de porno mais son imaginaire burlesque est vraiment décalé et mobilise encore de nouveaux fans, dont moi comme vous pouvez vous en douter.

Russ Meyer et ses muses aux poitrines énormes
Les stars du porno qui ont eu leur heure de gloire dans les 70s bénéficient aujourd'hui d'un vent de revival, pour les plus en vogue je citerais Vanessa Del Rio qui a eu le droit à un livre dédié à son œuvre dans la collection de l'éditeur Taschen... que j'ai la chance de posséder ;-)

Le livre consacré à Vanessa Del Rio par Taschen

A quand un beau livre sur la carrière de Brigitte Lahaie ? Franchement ça fait old school mais elle était une grande actrice, la première star française du X bien meilleure que Clara Morgane à mes yeux !

Brigitte Lahaie... elle dégageait quelque chose


Ne retrouve-t-on pas dans ce film toute la beauté perdue d'autrefois ? On est loin du gonzo, on travaille le spectateur, on l'émoustille avant... cette vision du porno a été tuée par les tubes qui permettent la giclée facile entre deux portes à contre courant de cette époque où disposer d'un porno était une chance inestimable, l'objet était un Graal jalousement gardé sous son matelas, les bandes VHS étaient balayées d'usure, les pages des livres souillées de fluide...

Quoi qu'il en soit j'espère vous avoir donné envie d'approfondir le sujet... Bien sûr la modernité a du bon mais un bon porno à papa c'est comme un pull en laine bien chaud avec un cerf ridicule dessus, ça fait du bien de le porter mais on ne sort pas forcément avec !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire