jeudi 19 mai 2011

Se masturber au travail est devenu possible

Ana Catarina Silvares Bezerra
Nous sommes persuadé que vous rêverez tous d'avoir une collègue comme la femme dont nous allons vous parlez.

Une brésilienne de 36 ans Ana Catarina Silvares Bezerra, experte comptable a une maladie des plus étrange. Elle a, parait-il, des orgasmes compulsifs provenant d'un trouble neurochimique. Jusqu'ici, ok, elle fait ce qu'elle veux dans le fond chacun ces problèmes. Là où cela devient un plus gênant, c'est qu'Ana, mère de 3 enfants au passage (tu m'étonne et combien au congèle ?) se dit obligé d'assouvir ses pulsions en ce masturbant jusqu'à 47 fois par jours. Bien entendu la période du boulot n'y échappe pas.

D'après ses dires : « Quand cela m’est arrivé, j’ai commencé à supposer que ce n’était pas normal et j’ai décidé de chercher de l’aide », elles a décidé de se faire aider.


Se faire aider oui, mais par la justice afin de ne pas perdre son emploi. Figurez vous que le juge lui a donné raison et l'a autorisée à consacrer 15 minutes toutes les deux heures à se faire du bien. Ce n'est pas tout elle a aussi l'autorisation légale de regarder du porno au travail pendant cette période. Heureusement pour elle et pour sa boite surtout, son traitement actuelle permet de diviser par 2 ses envies.

Je vois bien la scène à son travail :
   - Le patron : "Elle est où Ana ?"
   - Une employée : "Euh !!! dans son bureau, mais a votre place je ne rentrerai pas."
(Et là, bam !!! le mec entre et la voit en train de se fourrer la moitié de ce qu'il y a sur son bureau, clavier, souris, cahier, mug, téléphone, canette de coca... A raison d'une 15aine de fois par jour à mon avis tout a déjà dû y passer.)

Réunion dans le bureau d'Ana :
   - Une collègue : "Ah zut! j'ai oublié mon crayon."
   - Ana : "Tu veux que je t'en prête un"
   - La collègue : "Euh... non non ça va aller je vais aller chercher le mien -_-'  "

Tu veux mon stylo ?

Est ce qu'elle n'est pas un peu folle cette histoire ? Vous vous rendez compte si vous aviez la même autorisation d'en votre taf, le bordel que ce serait dans tout les sens du terme ;)

Avouez malgré tout que vous aimeriez beaucoup l'avoir comme collègue parce que n'allez pas me dire qu'avec un tel appétit ses doigts et son stylo bic lui suffisent.

Désolé je n'avais que ça sous la main
Dire que la semaine dernière on vous a présenté "Comment avoir une relation sexuelle au bureau" et bien nous croyons bien qu'elle ne se souci guère de toute ces préoccupations... et si la dame bossait pour Dominique Strauss Kahn ;)

2 commentaires:

  1. Il faudrait clairement les faire se rencontrer, ces deux obsédés ! ^^ Bien vu

    C'est vrai que c'est bon à savoir que la justice lui aie donné raison, comme quoi tout n'est pas désespéré du côté des magistrats

    RépondreSupprimer
  2. Et moi je peux avoir le droit de le faire au boulot ? Je vais faire une demande tiens !

    RépondreSupprimer