jeudi 14 avril 2011

Les supermarchés du sexe mieux que les sex shops ?

Ce weekend, je me rends dans un de ces nouveaux supermarchés du sexe, Sexy Center pour ne pas le citer. D'après le site internet et leur communication, tout est plus grand, beau et classe que dans les ex sex shops à la réputation un plus glauque. Il faut bien avouer que sur le papier c'est une merveille de marketing --> voir le site ici.


L'image encore intacte dans la tête je m'y rend avec Denzel Wankington et Buck Naked qui m'ont parlé de ce magasin. A l'entrée, bien que le parking et l'endroit ressemblent plus à ceux d'un magasin "tout à 10 francs" qu'à celui d'un Carrefour, je suis dans un état d'esprit plutôt positif avec l'envie et l'espoir de faire un bon article pour erondelle.com.

Dès l'entrée, nous nous apercevons très vite que la surface parait beaucoup moins vaste que sur les photos. Je me dis : "Bon ce n'est pas grave, il y a quand même de quoi découvrir". En premier nous nous dirigeons vers les masturbateurs masculins. A peine arrivé, une vendeuse sorti de nulle part nous propose : "Vous avez besoin d'un renseignement ?". Wow numéro 1, on nous saute un peu dessus quand même pour un achat pas toujours facile à assumer, mais ça ne nous choque pas plus que cela et nous comprenons le concept de vente. Je répond simplement : "Non, merci, on regarde.". Je m'attends alors à un classique " Très bien, n'hésitez surtout pas si vous avez besoin d'un renseignement"... Et bien pas du tout, à la place nous recevons un cinglant "Mais vous savez ce que c'est ?"... Wow numéro 2... cette fois çi on va dire que la question nous a amusé, nous le prenons à la rigolade... je réponds donc "oui, oui". Elle fini par s'en aller afin de sauter sur un nouveau client.

Nous voici dans le rayon gode, vagin, buste, seins en silicone, stimulateur de prostate ... nous tombons sur une espèce de grosse bite noire d'un diamètre de 15 cm et d'un longueur d'au moins 40 cm. L'engin fait plus d'1kg, nous ne pouvons pas passer à coté de ce gode, il faut qu'on le prenne en photo. Bam ! je prend une photo avec mon téléphone mais elle est loupée, je demande donc à Denzel d'en prendre une avec le sien. Il sort son téléphone, mais au même moment, notre
nouvelle amie apparait : "Vous n'êtes pas en train de prendre une photo là ?". Denzel : "Euh! non non !". Wow numéro 3, mais depuis quand on plus le droit de prendre des photos dans les magasins ? (nous avons appris par la suite que c'était en effet interdit partout, sauf que jamais personne ne nous a jamais rien dis dans un magasin plus "classique"). A ce moment là, ça a commence à nous chauffer un peu, mais nous leur trouvons une excuse, si tout le monde passe dans leur magasin pour prendre une photo de leur gode, nous comprenons que ça les énerves. Dans le fond, nous pensons que c'est une mauvaise stratégie, ça leur ferait certainement de la pub par bouche à oreille, mais c'est leur choix.

Mes amis veulent trouver un objet sympa pour l'anniversaire d'un ami, on passe à un autre rayon, la deuxième vendeuse qui ne nous avais encore pas vu nous demande si nous souhaitons un renseignement, cette fois çi nous acceptons. Il faut avouer qu'elle fait plutôt bien son taf et nous informes bien, sans réellement nous apprendre quoique ce soit. Heureusement parc qu'à ce moment là de la visite il n'aurait plus manqué qu'elle nous morde et nous nous en allions directement. Denzel et Buck finissent par prendre un article à 50 € (20 à 30% plus cher que sur internet). Chose positive, on nous amène tout de suite un sac noir pour y placer nos achats.

Passage en caisse, devant nous un couple, à peine la 40aine, à l'air plutôt discret. Nous retrouvons derrière le contoir notre 1ière vendeuse. Nous l'entendons brayé : "La différence et la contenance Monsieur, là 13ml et là 20ml". L'homme répond à voix basse d'un air gêné : "ah d'accord c'est la contenance". Wow numéro 4 quelle discrétion! Notre vendeuse s'adresse ensuite à la femme toujours d'une voix très haute : "Vous avez une adresse mail ?". Sur le coup nous doutons que Madame
souhaite donner son adresse mail à la totalité de l'assemblée, elle donne donc très discrètement son adresse mail à notre brune préférée. Wow numéro 5, quelle confidentialité. Leur passage dure un petit moment, nous sentons de plus en plus la gène monté en Madame, du coup elle s'en va bien avant le paiement de son mari qui la retrouvera un peu plus tard sur le parking. Une fois le tout terminé elle ajoute : "Je peux garder le sac si vous voulez encore faire un tour !?". L'homme répond : "non non" d'une manière pressée. Au final, nous savons parfaitement ce que ce couple a acheté : un déguisement hot pour elle et une boisson érotique pour lui malgré la distance de confidentialité civique que nous avions mis entre eux et nous.

A notre tour, elle sort les articles de notre sac en plastique noir, les passent sous le scan et nous donne le tarif, au total nous en avons pour environ 70€. Buck a reçu un email pour venir chercher sa carte de "fidélité" qui lui donne droit à 5% en permanence sur le magasin et exceptionnellement en ce moment 15% supplémentaire grâce à un code soit 20% au total. C'est d'ailleurs pour cette raison que nous avons acheter des articles qui, je vous le rappelle, sont bien plus cher que sur le net. Buck est un peu perturbé qu'on le prenne pour un fidèle alors qu'il n'est venu qu'une fois dans le magasin, mais peut importe, grâce à cela nous avons droit à ses 20% de réduction. Il demande donc ça carte, réponse : "ah ben je peux pas vous faire la carte parce que ma machine marche pas là". Ok, pas de problème. Denzel prend la parôle : "oui et nous avons reçu cette email qui nous donne droit à 20%". La réponse ne se fait pas attendre et est parfaitement rodée : "Oui, il fallait l'imprimé !!!" cela se voit dans la manière de nous répondre, nous ne sommes
apparemment ni les premiers ni les dernières à qui ce petit problème est arrivé. Consternation générale au sein de notre petit groupe, nous nous regardons tout les trois, d'un air dépité. Elle s'en aperçoit et ajoute : "C'est marqué qu'il faut l'imprimé". Vérification faite, à aucun endroit il est indiqué d'imprimer ni ce mail ni le code. Wow numéro 6 : on est en 2011, ils sont capable de nous spamer de mail pour nous faire consommer davantage, de nous retrouver dans leur base de donnée, nous peuvons rentrer dans un concert en scannant un code barre directement sur notre smart phone et bientôt payer avec notre portable, mais en revanche c'est impossible de rentrer un code dans son ordinateur sans avoir la version papier !? Alors ça dites moi ! C'est quand même bien trop beaucoup bizarre O_o. Nous hallucinons...


Toujours devant nos têtes dubitatives qui traduisaient inconsciemment : "Ben donne nous ta putain d'imprimante connasse on va te l'imprimer ton putain de papier de merde et te le fourré dans la où tu penses", elle ajoute "Il faut que je le justifie à ma comptable". Wow numéro 7 : elle nous prendrait pas un peu pour des cons quand même ??? Ce ne serait pas surtout un gros mail d'appel pour nous faire venir au magasin et mieux vendre après ? Et oui, surtout que dans un endroit comme ça les gens évitent encore plus de faire un scandale que dans un autre endroit donc tout est gagné pour eux. Ils sont quand même fort ces gens du marketing. (Oui désolé de ne pas être super naïf). L'anniversaire de l'ami étant le lendemain, nous décidons malgré tout de finaliser nos achats sans les 20% de réduction.

Arrive le moment qui nous à définitivement fait passer du coté "Non mais je rêve là". Au moment de la mise en sac Denzel demande : "Par contre c'est pour un cadeau ce serait possible d'avoir une pochette ou du papier cadeau ?". A ce niveau là c'est ok : "Oui pas de problème, je vais vous donner un sac avec du ruban". Oui un sac, elle a bien dit un sac, un sac en papier comme vous en avez dans tout les magasins. Personnellement cela ne nous pose aucun problème et je renchaîne instantanément : "Oui d'ailleurs est ce qu'il serait possible d'en avoir 3 car les objets sont pour des personnes différentes". Je vous rappelle que nous sommes 3, que nous avons 3 articles et qu'elle n'a ni pochette ni papier cadeau, on est en train de parler de sac en papier là.
Elle nous répond froidement : "Alors là faudrait pas trop en demander quand même !!!". Là on hallucine tous, sans suis une longue discussion dont je vous épargnerez les détails et nous avons réussi à négocier, un grand sac prévu à la base, par deux petits au final (PI : la version moyenne existe). Donc on ressort avec deux micro sacs de 15 x 20 cm au max. Wow numéro 8 : mais quel bande de radin. Elle aurait fait quoi si nous étions passé un par un à la caisse ? --> "Non, vu que vous êtes ensembles je ne vous donne qu'un sac".

Pour conclure je suis aller à cette endroit avec plein de joie et d'entrain, j'en ressort totalement déçu. On ne demande pourtant pas grand chose à ce genre d'endroit : être sympathique, accueillant et surtout discret. Nous pouvons vous dire qu'aucune des conditions n'était réunie. Alors non avec les supermarchés du sexe, les sex shop n'ont pas changés, malgré leur marketing pour "dédramatiser la chose" comme ils se plaisent à le dire. Mise à part le fait de vous donnez des idées, préférez 100 fois l'achat via internet qui reste moins cher et bizarrement plus discret.

4 commentaires:

  1. Toutes ces boutiques sont amenés à mourir ! Achetez par internet ! Utilisez les comparateurs de prix :) !

    RépondreSupprimer
  2. Sur le principe je suis d'accord avec toi mais dans le fond je pense que ces "nouveaux" supermarchés ont encore de beau jour devant eux, grâce notamment à leur équipe marketing qui veulent se donner une image "chic". Je ne vous ai pas dit quelle genre de clientèle il y a là bas, mais vous seriez étonné. Mais en effet comme le dit ma conclusion, il vaut mieux préférer internet.

    RépondreSupprimer
  3. Cette vendeuse me rappele la fois ou je suis allez cherchez un gel parfumé dans un sex shop de ma region: lorsque j'ai demandé conseill au vendeur tout ce qu'il m'a repondu c'est
    -" je n'en ai pas, mais prenez de la confiture c'est pareil!!"
    je suis parti direct, mais comme je voulais absolument faire cette surprise a ma compagne, je suis allé dans une autre boutique de l'enseigne dans la ville voisine( oui j'ai trois boutiques de cette enseigne prés de chez moi)
    Là le vendeur, un vrai cette fois, a su me conseiller, m'a même fait gouter les produits( non pas sur lui, il était pas dévoué a ce point).
    au final je suis parti avec le gel, un vibro et son nettoyant et le vendeur m'a même offert deux autres petits gel avec des parfums différents.
    comme quoi le magasin ne fait pas tout, le vendeur compte aussi

    RépondreSupprimer
  4. Lol dans un autre style, en effet c'est assez drôle ^^. Il ne voulait pas vendre je pense. Il aurait pu aussi te dire qu'un gode ça sert à rien et qu'une bonne carotte faisait l'affaire.

    Merci pour cette petite histoire en tout cas. Si vous en avez d'autre n'hésitez pas!

    RépondreSupprimer