samedi 27 février 2010

Vous reprendrez bien un peu de poulpe...

Les japonais ont ça de fascinant que le contraste est immense entre leur côté traditionaliste (culte du travail, morale...) et leurs perversions les plus incroyables pour les occidentaux.
On pense à des termes comme bukkake qui sont rentrés dans nos langages courants... enfin dans le mien en tout cas.
Pour en revenir au sujet qui nous intéresse aujourd'hui : les japonais, dans la magie de leur perversion vouent une attirance étrange pour ce que l'on appelle le tentacle erotica, c'est-à-dire à des relations sexuelles entre des femmes et des animaux pourvus de tentacules.
Cette fascination est très présente dans les mangas destinés aux adultes (les fameux hentai) mais remonte à bien plus longtemps. En effet, on retrouve dans de nombreux Shunga (estampes japonaises, ancêtre des mangas) des représentations de femmes abusées par des poulpes géants ou autres créatures tentaculaires.

The Dream of the Fisherman's Wife, par le célèbre Hokusai (1814)

On retrouve plus récemment ces représentations dans les hentai spécialisés comme (pour ceux qui veulent approfondir le sujet) : Demon Beast Invasion, Angel of Darkness, Twin Angels, Night When Evil Falls, Anal Sanctuary, Hentai Express... Que des titres qui font rêver, non ?


Dans le genre "réaliste", il semble que ce soit une pratique peu usitée mais existante dans la vraie vie... c'est d'ailleurs comme ça qu'est né ce post, à partir d'une simple photo (gentillement transmise par Lorenzo Lovegun) qui a attisé ma curiosité. A la suite de ça Daddy Lovebone a orienté mes recherches vers le pays du soleil levant... je vous laisse rêver avec ce que j'ai fini par trouver :



Franchement ils sont vraiment bizarres ces japonnais... J'ai trouvé tellement de choses folles en investigant pour écrire cet article que j'ai de la matière pour plusieurs années...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire